Lire attentivement

 Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a pris part ce jour par visioconférence au Dialogue des dirigeants sur l’urgence climatique et la covid-19 en Afrique.

Organisée par le 8ème Secrétaire Général des Nations Unies Monsieur Ban Ki-Moon et par le Président de la Banque Africaine de Développement, cette rencontre a vu la participation du Secrétaire Général des Nations Unies, de plusieurs chefs d’États africains dont le Président en exercice de l’Union Africaine et des représentants des institutions financières telles que la Banque Mondiale qui met à contribution son expertise.

S’inscrivant dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques dans un contexte marqué par la crise sanitaire, cette réunion a été l’occasion pour ces dirigeants de s’associer en vue d’élaborer et mettre en œuvre un nouveau programme audacieux d’accélération de l’adaptation en Afrique, dans le contexte des plans de relance économique post COVID-19. Dans cette optique, Ali Bongo Ondimba et ses pairs ont partagé leurs expériences en matière de lutte contre cette double crise.

Au terme de ces échanges qui préparent la 26ᵉ conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP26), le Président de la République résolument engagé dans la préservation de l’environnement et la lutte contre la déforestation, invite chaque dirigeant à intégrer le programme pour l’adaptation en Afrique. « L’Afrique appelle les pays développés à assumer leur responsabilité historique et à intégrer le programme pour accélérer l’adaptation en Afrique. » a-t-il déclaré.

Partager