Lire attentivement

Le Président de la République SE Ali Bongo Ondimba se rendra du 05 au 07 novembre 2022 à Sharm El-Sheikh en République Arabe d’Egypte, afin de prendre part à la 27ème Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP 27), à l’instar de plusieurs Chefs d’Etat, membres de gouvernement, négociateurs et membres de la société civile.

Pour sa 27ème édition, le plus grand rassemblement annuel sur l’action climatique mondiale s’appuiera sur les conclusions de la COP 26 en vue de soulever des questions essentielles pour faire face à l’urgence climatique.

Il s’agit notamment de la réduction urgente des émissions de gaz à effet de serre, du renforcement de la résilience et de l’adaptation aux conséquences inévitables des changements climatiques et du respect des engagements pour un financement de l’action climatique dans les pays en développement.

La Cop 27 constitue une opportunité unique pour les pays africains de reprendre la main sur le processus de négociation, notamment sur les questions de finance et d’adaptation. Pour rappel, les pays développés se sont engagés en 2009 à mobiliser 100 milliards de U$ dollars pour soutenir les actions climatiques dans les pays en développement.

Les points tels que le financement de l’adaptation ou l’accès à une transition juste et équitable seront essentiels pour rebâtir la confiance dans le processus de négociation. La Cop 27 aura pour objectif de matérialiser les promesses financières attendues par toutes les Parties.

Suite au succès de la Semaine Africaine du Climat qui s’est tenue dans notre pays du 29 août au 02 septembre 2022, et compte tenu du leadership affiché par le Gabon sur le Continent concernant les questions qui seront débattues dans le cadre de cette réunion de haut niveau, le Gabon, par la participation du Chef de l’Etat démontre à nouveau l’intérêt et le rôle qu’il entend jouer sur ces questions d’importance sur la scène continentale et internationale.

Au cours de ces assises, outre le discours qu’il délivrera devant ses Pairs, le Président de la République participera à des tables rondes dont certaines verront des conclusions fortes sur l’avenir des forêts du Bassin du Congo.

Partager