Lire attentivement

Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba s’est vu décerner ce jour au Palais Rénovation la Distinction « HeforShe » de l’ONU Femmes des mains de Madame Oulimata Sarr, Directrice Régionale Pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre de cette organisation onusienne.

Symboliquement, la remise de cette récompense au Président de la République intervient le jour du lancement du mouvement de solidarité mondial « HeforShe » (« Lui pour Elle ») dont l’objectif est de faire contribuer pleinement les hommes à l’égalité femme-homme partout dans le monde. Au Gabon, ce mouvement fera l’objet d’une campagne intensive de sensibilisation et d’action durant les quatre prochaines semaines.

« J’invite toutes les Gabonaises et tous les Gabonais à y participer », a lancé le chef de l’Etat qui a dédié la récompense remise par l’ONU femmes « à toutes les femmes encore trop nombreuses à être victimes de violences ».

Pour le Gabon, il s’agit d’une consécration qui vient récompenser des années d’efforts en vue de garantir les droits des femmes et promouvoir l’égalité femme-homme. Deux axes majeurs de politique publique concentrés dans le programme « Gabon égalité ».

Le pays récolte aujourd’hui les fruits de la « Décennie de la femme » décrétée en 2015 par le Président Ali Bongo Ondimba sur la base des travaux de la Fondation éponyme de la Première Dame, Madame Sylvia Bongo Ondimba, impliquée de longue date dans la promotion du droit des femmes et la lutte contre les violences liées au genre.

Aujourd’hui, le Gabon est en passe d’atteindre la parité en politique. De plus en plus de hauts postes de la République gabonaise sont occupés par des femmes (Premier Ministre, ministre de la Défense, Président du Sénat, de la Cour constitutionnelle, maire de la capitale, gouverneur de la province la plus peuplée du pays, etc.).

En Afrique subsaharienne, le Gabon est considéré comme l’un des trois pays les plus exemplaires en matière de protection des droits des femmes.

Partager