Le Président de la République échange avec les populations de Moanda, Mounana et Bakoumba

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Le Président de la République échange avec les populations de Moanda, Mounana et Bakoumba




Saisissant l'occasion de son séjour à Moanda dans la province du Haut-Ogooué, le Président de la Transition, Président de la République, Chef de l'État, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema a échangé ce vendredi avec
les populations de la localité.
Venues en masse des départements de la Lebombi-Leyou et Lekoko, les populations ont lors de ces échanges exprimé au Président de la République leur gratitude pour avoir effectué le déplacement de Moanda avant de le féliciter pour l'acte libérateur du 30 août qui fait naître en chaque gabonais assurance et espoir.
Par ailleurs, les notables, les jeunes et les femmes ont profité de ces instants de communion pour présenter au Chef de l'État leurs différentes préoccupations.
Aussi, les sujets d’ordre socio-économiques tels que la santé, la route, l'emploi ont été débattus lors de la rencontre. S'exprimant au nom des femmes, le Maire de la commune de Moanda a rappelé le rôle reproductif et productif de la femme dans la société.
Il est à ce titre important de placer la femme au coeur de l'action de développement. Elle a également évoqué les difficultés liées à l’adduction d’eau dans les ménages ainsi que la réhabilitation et l'équipement de
l'hôpital départemental de Moanda, la cherté de la vie, le financement des micro-projets.
La représentante des jeunes a, quant à elle, abordé avec le Chef de l'État l'insertion sociale et professionnelle, la question du chômage, la construction d'un centre de formation et de salles de classe supplémentaires au sein des établissements, la création d'un plateau sportif afin d'occuper les jeunes et lutter contre l'oisiveté.
Au nom de la notabilité, monsieur Arthur Massoukou a renouvelé les remerciements pour le coup de libération du 30 août et exprimé leur gratitude pour la promotion aux postes de responsabilité des filles et fils de Moanda ainsi que pour la revalorisation des pensions.
Il a par ailleurs, évoqué la nécessité de l'achèvement des travaux de la route Bakoumba/Lekoko et la frontière du Congo, l'aboutissement des travaux à l'arrêt dans la localité, l'extension de l'éclairage public, le maintien de l'activité piscicole, la situation des anciens travailleurs de Comuf toujours en attente de leurs indemnisations entre autres préoccupations.
Les populations de Moanda, Mounana et Bakoumba se sont dits prêtes à soutenir le Président de la République dans son engagement pour la Restauration des Institutions de la République.
S'exprimant pour la circonstance, le Président de la République a exprimé sa joie d'être parmi les siens et partagé ces instants conviviaux avec ses frères.
Ayant à coeur le bien-être des Gabonaises et des Gabonais, le Chef de l'État a pris acte de chaque * préoccupation. Il a exhorté les populations à travailler ensemble et à s’unir autour d'un idéal commun afin de redorer l'image de Moanda, de Bakoumba et de Mounana.
Il a en outre annoncé la construction prochaine d'un lycée d'enseignement général dans le deuxième arrondissement de la ville de Moanda ainsi que la réhabilitation et la conversion du CES de Bakoumba en lycée. 
En outre, le Président de la République a bouclé la série d'inauguration entamée la veille par la remise des clés à quelques bénéficiaires des habitations de la cité de relogement située à Lekolo 2.
Ce lotissement de 417 parcelles de 400 m2 chacune et dont les travaux ont été lancés en janvier 2019 en matériaux a été financé par la Comilog avec l'appui de l'État gabonais.
En effet, la cité de Lekolo 2 fournie en eau et en électricité loge les populations déplacées des quartiers Leyima et Lekolo dans le cadre d'un processus de relogement d'envergure.
Soulignons que dans son mot de circonstance, l'Administrateur Directeur Général de la Comilog est revenu sur les actions sociales menées par l'entreprise qu'il dirige.
Le Chef de l'Etat a, une fois de plus, félicité l'entreprise pour toutes ces réalisations à l'endroit des populations et s'est réjouit de la coopération entre l'Etat gabonais et Comilog.