Lire attentivement

Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, a procédé ce jour à l’inauguration de La société de transformation de bois Xin Ya Wood, et de La société Santé Pharmaceutique SA (LSP) situées toutes deux dans la Zone Économique Spéciale à Régime Privilégié (ZERP) de Nkok.

Spécialisée dans le déroulage, le sciage, le tranchage et la fabrication de contreplaqué, la firme chinoise Xin Ya Wood permettra de générer 242 emplois nationaux. Elle s’inscrit ainsi dans la vision du Chef de l’Etat qui, conscient du potentiel économique de la filière forêt-bois, avait annoncé lors de son adresse à la Nation du 16 août 2020 dernier, la création de 30.000 emplois d’ici 2023 dans ledit secteur.

Cette vision du Président de la République a été conçue dès l’entame de son magistère en 2009 et matérialisée par l’interdiction de l’exportation de grumes et la promotion de la transformation locale de bois. Elle a de ce fait contribué au développement dudit secteur et hissé notre pays au rang de premier producteur Africain et troisième mondial dans la production de contreplaqué.

Par ailleurs, La Santé Pharmaceutique SA (LSP) a constitué l’autre étape de la visite du Chef de l’Etat dans la ZERP de Nkok. Implantée sur le site depuis 2017, cette structure médicale est spécialisée dans la fabrication de médicaments (comprimés non enrobés et enrobés, gélules, pommades et liquides oraux), notamment des antirétroviraux et des antipaludiques, conformes aux normes internationales.

Avec une forte capacité de production journalière (soit 1 million de comprimés, 200 000 gélules, 50 000 sirops et 20 000 pommades) elle possède la plus grande

usine de fabrication de produits pharmaceutiques en région CEMAC, l’une des plus grandes installations de sigle en Afrique subsaharienne.

Cette société permettra la création de 150 emplois nationaux. En outre, elle favorisera un meilleur accès aux médicaments pour les populations avec produits à moindre coût.

Rappelons que la Zone Économique Spéciale du Gabon a récemment reçu un prix pour ses partenariats public-privé (PPP). Il s’agit du « Global Free Zone of the Year » dans la catégorie « Produits du bois » pour l’année 2020. L’une des rares politiques PPP réussies en Afrique.

L’implantation de ces nouvelles usines de production traduit la volonté ferme du Chef de l’Etat d’accélérer la transformation du bois, d’assurer une autonomie dans la fabrication de médicaments essentiels pour notre système de santé, et de créer plus d’emplois pour les gabonaises et les gabonais.

Partager