Lire attentivement

Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba s’est entretenu ce jour avec le ministre des Eaux et Forêts, de la Mer, de l’Environnement chargé du Plan Climat et du Plan d’Affectation des Terres, le Professeur Lee White qu’accompagnait le Secrétaire Permanent du Conseil National Climat Monsieur Tanguy Gahouma Bekalé.

 

L’harmonisation de la participation du Gabon à la Conférence des Parties sur les changements climatiques (COP 26) prévue du 01 au 12 novembre 2021 à Glasgow en Ecosse, a été au centre des échanges entre le chef de l’Etat et le membre du gouvernement.

En sa qualité de porte-parole de l’Afrique, notre pays devra insister sur le besoin de financement nécessaire à l’adaptation sur le continent exposé aux désastres engendrés par le réchauffement climatique.

Pour rappel, le Gabon préside actuellement le groupe des négociateurs africains sur le climat. Leader dans la préservation des forêts tropicales, positif au carbone sur la planète absorbant plus de 100 millions de tonnes de Co2 net chaque année, notre pays est considéré comme un bon élève en matière de lutte contre les changements climatiques.

Par ailleurs, le professeur Lee White a fait un compte rendu de ses missions récentes à Washington et à Paris dans le cadre des réunions préparatoires de la Pré-Cop26.

Au terme de cet entretien, le Président de la République dont l’engagement en matière de lutte contre les changements climatiques à l’échelle internationale est reconnu, entend défendre les priorités africaines et définir une stratégie unique bénéfique à l’Afrique durant cet événement de premier plan.08

Partager